Récipiendaire

Dubé, Marcel

Prix David 1973
Catégorie : Culturelle

Né le 3 janvier 1930
Montréal
Décédé le 7 avril 2016


Marcel Dubé - lauréat
Photo : Daniel Lessard

Dramaturge prolifique, Marcel Dubé a signé plusieurs centaines de textes pour la scène, la radio, la télévision et différents journaux et magazines auxquels il a collaboré en 50 ans de carrière d'écrivain. Ses téléromans La Côte de sable et De 9 à 5 ont occupé à eux seuls le petit écran pendant de nombreuses années, donnant forme, avec son répertoire de scène, à ce qui est devenu « Le Monde de Marcel Dubé », une grande famille de personnages qui nous ressemblent. Lauréat de nombreux prix littéraires, il est un des témoins privilégiés des transformations profondes qui ont secoué le Québec depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale jusqu'aux tragiques événements d'octobre 1970, en passant à travers les heures sombres du duplessisme et celles, euphoriques, de la Révolution tranquille.

Avec ses pièces Zone (1956), Florence (1960), Bilan (1968), Les Beaux Dimanches (1968), Au retour des oies blanches (1969), Un simple soldat (1967), Marcel Dubé a campé des personnages qui sont devenus des archétypes de la modernité théâtrale québécoise, incarnés par des comédiens passionnés comme Jean Duceppe, Denise Pelletier, Andrée Lachapelle, Monique Miller, Jean Gascon, Gilles Pelletier… Qui ne connaît pas Tarzan de Zone, Victor et Hélène des Beaux Dimanches, Florence de la pièce éponyme, et Joseph Latour, ce Simple soldat démobilisé que rien ne peut arracher à son pauvre destin de Canadien français ? Marcel Dubé a exploré le premier les misères différentes du prolétariat montréalais, étouffé entre ses rêves d'enfance et ses espoirs déçus, et de la petite bourgeoisie de Montréal et de Québec qui a émergé au cours de la Révolution tranquille, celle qui, politisée, voulait prendre en main l'avenir d'un petit peuple. Issu de la période de la crise économique, Marcel Dubé a grandi dans un Québec qui a dû s'affranchir de la main du clergé et clamer haut et fort son droit à la liberté politique et économique. Son œuvre rend compte de cette libéralisation et de cette aspiration légitime.

Sous la plume de Marcel Dubé coulent les mots d'un poète de l'enfance et de la compassion, de la fraternité, dont témoigne somptueusement son recueil Poèmes de sable (1974). D'une extrême sensibilité, son écriture a fait vibrer des générations de spectateurs et d'auditeurs par la finesse de son style et la clairvoyance de son regard sur le monde d'ici, berceau d'une civilisation qui, de son propre aveu, n'a jamais atteint sa pleine maturité politique.


Athanase David
Qui était Athanase David ?
 

Date de remise du prix :
28 novembre 1973

Membres du jury :
Jean Éthier-Blais (président)
Hubert Aquin
Claude Galarneau
Réginald Martel


Texte :
Pierre Filion