Athanase-David
Création de :
Matthieu Cheminée

Récipiendaire

Ouellet, Pierre

Prix Athanase-David 2015
Catégorie : Culturelle

Né le 2 septembre 1950
Québec

Pierre Ouellet - lauréat
Photo : Éric Labonté
Témoignage

Pierre Ouellet possède cette qualité rare qui consiste à aérer d’une facture déliée et lyrique toutes les formes littéraires qu’il pratique : les essais autant que les romans, les ouvrages analytiques autant que les œuvres poétiques.

Pierre Ouellet est un poète et romancier né à Québec – région qu’il chérit et qu’il aborde souvent dans son œuvre. Sa prolifique carrière et sa remarquable érudition l’ont aussi entraîné vers les métiers d’essayiste, d’éditeur, de professeur, de chercheur, de conférencier, de directeur de revue, de traducteur et, enfin, de titulaire de la Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique. L’homme préfère se dire écrivain surtout, avant tout, en tout. En cette qualité, il signe une œuvre remarquée pour sa densité et son inépuisable variété, tant dans la forme que sur le fond.

Auteur à la plume inventive et à la pensée empreinte d’humanisme, parfois provocatrice et toujours limpide, Pierre Ouellet se décrirait volontiers comme un créateur d’images littéraires ou un dessinateur d’idées. Pour ce maître de la nuance et du concept, écrire demeure un acte concret, solidement incarné. « Mon premier mode d’expression a été la peinture que, jeune, j’ai pratiquée assidûment. J’en ai gardé un attachement étroit à la gestuelle, ce coup de pinceau, ou ce trait de stylo, qui est unique à tout artiste et décide ultimement du destin d’une œuvre. »

En considérant ainsi la création comme un geste du corps autant que de l’esprit, Pierre Ouellet laisse pour ainsi dire parler sa plume plutôt que de « pratiquer un style ». De ce point de vue, à la fois observateur et acteur, il « ne parle pas tant pour l’autre que par l’autre ». Cet autre, c’est l’un ou l’autre protagoniste, c’est la somme d’expériences, d’événements, de pensées qui sont dans le texte et même au-delà, dans ce que les mots disent sans dire. Ainsi, même rédigés à la première personne, les écrits de Pierre Ouellet échappent à l’ego de leur créateur pour vivre leur vie propre. « Les œuvres sont des personnes […] avec un sens et du non-sens, un nom, parfois, un vrai visage, qui rayonne de toutes parts. On ne va pas voir une œuvre; on lui rend visite. Ou c’est par elle qu’on est visité. »

Les livres de Pierre Ouellet nous convient donc tour à tour à visiter et à être visités par un univers de tous les possibles, ce lieu riche de ce qu’on peut rapporter de l’existence et aussi de ce qui appartient à l’indicible. Car l’auteur nous a prévenus. Il faut parfois « avancer seul dans l’insensé. »

Fréquenter l’œuvre de Pierre Ouellet, c’est en somme constater véritablement que, si une communication est possible entre les êtres, elle ne peut s’accomplir que par l’art, lequel, dans toute sa subjectivité, nous fait plonger dans la conscience humaine universelle.

La carrière de Pierre Ouellet a été jalonnée de nombreuses marques de reconnaissance. Ses écrits poétiques lui ont valu le Signet d’or de Télé-Québec et le Grand Prix Québecor du Festival international de la poésie de Trois-Rivières. À titre de romancier, il a été couronné par le prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec. Enfin, son travail d’essayiste a été reconnu à deux reprises par un Prix du Gouverneur général ainsi que par le prix Spirale. Pierre Ouellet est également membre de la Société royale du Canada et de l’Académie des lettres du Québec. En marge de ses activités littéraires, scientifiques et pédagogiques, il a à son actif une vaste production comme éditeur, sa contribution à cet égard se comptant en plusieurs dizaines de livres, de collections, d’anthologies, d’ouvrages collectifs et de revues littéraires. Conférencier très apprécié, analyste inspiré et inspirant, il est régulièrement sollicité comme participant à des œuvres collectives et à des séminaires prestigieux ou encore comme professeur invité ou écrivain en résidence.


Athanase David
Qui était Athanase David ?
 

Membres du jury :
Roger Des Roches (président)
Erin Moure
Guillaume Corbeil
Andrée A. Michaud



Texte :
Pierre de Billy