Récipiendaire

Vaillancourt, Pauline

Prix Albert-Tessier 2019
Catégorie : Culturelle

Née le 2 février 1945
Arvida

Pauline Vaillancourt - lauréate
Photo : Éric Labonté

Pionnière en matière de nouvelles pratiques lyriques et artiste accomplie, Pauline Vaillancourt œuvre depuis plus de 50 ans comme interprète soliste classique, conceptrice et metteuse en scène. Grande ambassadrice de la musique contemporaine, elle a positionné le Québec comme un centre de recherche d’avant-garde en la matière et n’hésite pas à prendre les risques inévitablement associés à la création et au dépassement.

De son enfance à aujourd’hui, Pauline Vaillancourt a été influencée par le chant, le théâtre et la création, pour finalement trouver ce qui la définit le mieux : la création de nouvelles formes d’opéra. Née dans la région de Saguenay–Lac-Saint-Jean d’une famille qui affectionnait les arts et, tout particulièrement, la musique classique et le théâtre, elle est encouragée dès l’âge de 5 ans dans son désir spontané de devenir musicienne grâce à sa voix. Elle reçoit un prix du Conservatoire de Québec après avoir obtenu une dérogation pour assister, en plus de ses cours réguliers, à des cours d’harmonie, de contrepoint et d’analyse musicale, puis elle poursuit une maîtrise en interprétation à l’Université de Montréal. Parallèlement, elle enseigne la pose de voix chantée à l’École nationale de théâtre de Montréal et donne des classes de maître en interprétation.

Pauline Vaillancourt est membre fondatrice de Gropus 7 en 1975 et développe une approche théâtrale de la musique. En 1977, elle effectue une tournée européenne avec la Société de musique contemporaine du Québec qu’elle a vu naître. Elle découvre l’Europe et s’y installe quelques années plus tard. Le vieux continent lui offre la possibilité de travailler avec des chefs d’orchestres et metteurs en scène de renom. Au fil des années, elle prête sa musicalité et sa sensibilité aux compositeurs dont elle interprète et met en scène les œuvres. Soprano reconnue sur les scènes canadienne et européenne pour ses performances exceptionnelles et les limites qu’elle repousse sans cesse, la « chantactrice » participe à de nombreux festivals en Europe et en Amérique du Nord.

« J’ai fait le choix très tôt de privilégier, parallèlement à ma carrière d’interprète soliste classique plus conventionnelle, la création et la performance de nouvelles œuvres, et ce, non seulement en tant qu’interprète, mais en tant que conceptrice et metteuse en scène. Après 54 ans de carrière, je continue ainsi de me tenir toujours en alerte », explique celle qui a fondé Chants Libres il y a 30 ans et qui le dirige depuis. Outil d’exploration et de conception dédié aux nouvelles formes d’opéra, Chants Libres met en valeur les voix des chanteurs, les musiques des compositeurs ainsi que le travail des écrivains, des concepteurs visuels et des metteurs en scène qui brillent ainsi de concert sur les scènes du monde.

Grâce à Chants Libres, sans restriction et avec passion, Pauline Vaillancourt conçoit, met en scène et interprète des opéras innovants. « Dans les derniers opéras que j’ai mis en scène se trouvait une implication sociale plus évidente que par le passé. Dans l’état actuel de notre planète, devant l’évidence que nous répétons sans fin les mêmes erreurs, je veux profiter de cette chance unique que j’ai d’avoir un droit de parole sur scène », explique-t-elle. Avec ses spectacles qui stimulent l’émulation d’une génération émergente d’artistes et de créateurs désireux de briser les moules établis, elle n’offre rien de moins que l’excellence. Chants Libres a également pour mission d’assurer la relève en confiant à de jeunes interprètes la reprise d’œuvres parmi les plus exigeantes, en plus de leur offrir des séminaires et des ateliers de recherche.

Véritable bassin de recherche, Chants Libres a également été créé pour faire profiter les artistes de la recherche et de l’innovation dans les domaines de pointe. En collaboration avec des créateurs et interprètes, Pauline Vaillancourt donne naissance à un processus créatif original qui intègre de nouvelles technologies sans pour autant occulter la fragilité et l’humanité de la voix ou l’intégrité du livret. Ce faisant, elle a acquis le statut de chercheuse au sein de DEII, le Laboratoire de développement en environnement immersif et interactif, en partenariat avec le réseau de recherche et création en arts et technologies médiatiques Hexagram.

Si la vitalité de la création lyrique est aujourd’hui assurée et les arts de la scène, reconnus et florissants, c’est certes grâce à la contribution de Pauline Vaillancourt. Son talent, sa volonté et son intégrité forcent autant l’admiration de ses pairs que celle du public et des personnes avec lesquelles elle collabore.


M<sup>gr</sup> Albert Tessier
Qui était Mgr Albert Tessier ?