André Blais, récipiendaire

Naissance le à Drummondville (Québec), décès le à 

Prix remis le 10 novembre 2021

Biographie

Chercheur expérimenté aux idées novatrices, André Blais est l’un des politicologues les plus reconnus dans le monde dans l’étude des élections. Professeur titulaire au Département de science politique de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche en études électorales, il s’intéresse particulièrement aux comportements politiques, à l’opinion publique, aux systèmes électoraux et à la participation politique des citoyens.

Sa passion pour la science politique est sentie et profonde. « Je suis fasciné par les comportements sociaux! », dit-il. « J’ai la conviction que l’on doit s’intéresser aux comportements des individus qui composent la société pour bien la comprendre. » C’est exactement ce que le professeur Blais a fait tout au long de sa carrière.

Son apport à l’avancement de la recherche en science politique est impressionnant. Il compte à son actif 22 livres, 9 collections d’essais, 226 articles de revues scientifiques avec comité de lecture et 109 chapitres de livres, qui ont suscité plusieurs dizaines de milliers de citations. Ses réalisations sont selon lui le fruit d’un travail d’équipe : « Je conçois la recherche comme une entreprise collective. Je suis fier de mes réalisations et je veux bien prendre une part de crédit, mais je suis parfaitement conscient que la contribution de mes coauteurs et coautrices a été aussi importante que la mienne. »

Nonobstant sa quantité phénoménale de publications, André Blais se démarque par une démarche scientifique créative et originale, laquelle lui a permis de faire des découvertes importantes en matière de compréhension des comportements des électeurs. Sa curiosité intellectuelle et son inspiration sont alimentées d’échanges et de rencontres : « Je trouve une inspiration dans les recherches que je lis et que je trouve formidables, et à travers des discussions passionnantes que j’ai avec des collègues », affirme-t-il. Il ajoute que « c’est en étant confronté dans nos idées que naît le désir de comprendre… et en plus, ça permet de nouer des amitiés ».

André Blais a participé activement à la révolution expérimentale qui a marqué la science politique au tournant des années 1990. « Cette méthodologie permet de tester des hypothèses causales à l’aide de groupes expérimentaux et témoins, et de mesurer les effets de manière précise », explique-t-il.

En matière de recherche, le professeur André Blais est une sommité dans les études portant sur les comportements électoraux, les systèmes électoraux et la décision des électeurs de voter ou non. Ces recherches visent à comprendre les facteurs individuels et contextuels, notamment les règles électorales, qui influencent la décision d’un électeur de voter ou de s’abstenir ainsi que celle de voter de façon sincère ou stratégique. Fait à noter, plusieurs des ouvrages d’André Blais ont un titre court qui se termine par un point d’interrogation. « J’ai une prédilection pour les titres se terminant avec un point d’interrogation, ce qui reflète ma conception de la recherche, qui consiste à donner les réponses les plus claires possible aux questions les plus simples possible », mentionne-t-il.

D’ailleurs, l’une des recherches d’André Blais qui a eu le plus de retentissement dans l’étude de la science politique est celle qui a mené à son livre To vote or not to vote?. Cet ouvrage de référence repose sur une question en apparence simple : qu’est-ce qui pousse les électeurs à voter ou à ne pas voter lors d’élections? La réponse n’est toutefois pas si simple! « La théorie du choix rationnel est utile et explique certaines choses. Mais cette théorie a ses limites et n’explique pas tout. La décision de voter ou de ne pas voter ne repose pas uniquement sur une analyse des coûts et bénéfices qu’apporte le vote. C’est beaucoup plus complexe. »

La contribution d’André Blais à son domaine de prédilection comprend également la formation d’une nouvelle génération, à la maîtrise, au doctorat et au postdoctorat. « Je retire un très grand plaisir à travailler avec les étudiants. Les jeunes sont brillants. C’est enrichissant de dialoguer avec eux et de comprendre les questions politiques que les jeunes se posent. C’est un luxe de pouvoir échanger avec eux. » Le professeur Blais a contribué à l’avancement de la connaissance en science politique grâce à sa passion pour ce champ d’expertise, mais aussi grâce à sa curiosité insatiable à l’égard de ce qui motive l’être humain.  

Information complémentaire

Membres du jury

Corinne Gendron (présidente)

David Doloreux

Nathalie Lavoie

Richard E. Tremblay

Charles Morin

Crédit photo :
Éric Labonté