Bernard Lagacé, récipiendaire

Naissance le 21 novembre 1930 à Saint-Hyacinthe, décès le à 

Prix remis le 4 octobre 1978

Biographie

Bernard Lagacé est sans contredit l’un des organistes actuels les plus
importants sur le plan international. Durant sa longue carrière, il a
donné de nombreux récitals et a participé à des
concours internationaux au Canada, aux États-Unis et en Europe. Il a
gagné plusieurs prix. On a fait appel à lui en tant que juge lors
de compétitions internationales d’orgue chez nous et à l’étranger.
Ses qualités de pédagogue ainsi que son engagement dans le mouvement
de renaissance de l’orgue classique au Canada lui ont conféré
une influence considérable dans le milieu musical au pays et à
l’étranger.

En 2000, à l’âge de 70 ans, Bernard Lagacé a fait preuve
d’une belle vitalité et d’un esprit de continuité en présentant
sur 22 disques (Analekta fleur de lys) l’Intégrale de l’œuvre
pour orgue et autres œuvres pour clavier
de Jean-Sébastien Bach.
Cette somme, contribution magistrale à l’hommage marquant, cette année-là,
le 250e anniversaire de la mort du grand compositeur, venait couronner une carrière
de plus de 50 ans consacrée au grand répertoire d’orgue, et à
Bach et à la musique baroque en particulier.

« Pas d’artifice sous ses doigts et ses pieds. La registration tente
– et y arrive toujours – de servir l’art du compositeur, pas de se faire démonstration
des capacités de l’interprète qui prend alors goût à
un certain pouvoir », commente le critique du Devoir à la
sortie du coffret. Cet ensemble consacre en quelque sorte la relation privilégiée
que Bernard Lagacé entretient depuis de si nombreuses années avec
l’église Immaculée-Conception de Montréal et surtout avec
l’orgue Rudolf von Beckerath qu’elle abrite. Il y avait donné cette intégrale
à deux reprises au cours des années soixante-dix et quatre-vingts
sur une période de deux ans. Ces récitals furent chaque fois considérés
autant par la critique que par le public amateur comme des événements
marquants de l’histoire musicale de Montréal.

Dès son enfance, la musique prend une place importante dans la vie de
Bernard Lagacé. Il commence ses études musicales à Saint-Hyacinthe
pour les poursuivre à Montréal. À l’âge de 20 ans,
il est déjà titulaire à l’église Saint-Jean-Baptiste
de Montréal. Depuis son premier récital officiel en juin 1956,
on peut dire que sa vie entière est rythmée par la musique. Musique
qu’il pratique lui-même à l’orgue, musique qu’il enseigne d’abord
au Conservatoire de musique de Montréal, puis à l’Université
Concordia où il est professeur agrégé et titulaire, et
musique qui rythme la vie familiale. Sa femme, Mireille Lagacé, également
organiste et claveciniste, a été son élève et elle
enseigne toujours au Conservatoire de musique de Montréal que dirige
par ailleurs sa fille, Isolde Lagacé. Et les trois autres enfants de
Bernard Lagacé, Geneviève Soly, Éric et Olivier, sont aussi
musiciens professionnels.

Information complémentaire

Date de remise du prix :
4 octobre 1978

Membres du jury :
Henri Barras (président)
Angèle Dagenais
Fernand Dansereau
Paule Delorme
Gilles Pelletier

Crédit photo :
Éditeur officiel du Québec

Texte :
Gaëtan Lemay