Jean Papineau-Couture, récipiendaire

Naissance le 12 novembre 1916 à Montréal, décès le 11 août 2000 à Montréal

Prix remis le 19 octobre 1981

Biographie

Issu d’une famille où la musique tient une place prépondérante,
Jean Papineau-Couture recevra de sa mère ses premières leçons
de piano avant de poursuivre ses études musicales avec des professeurs
prestigieux. Quand il termine son baccalauréat au collège Jean-de-Brébeuf
à Montréal, il sait déjà qu’il sera musicien et
compositeur. Inscrit au New England Conservatory of Music de Boston, il obtient
son baccalauréat en musique et prolonge son séjour aux États-Unis
afin d’étudier sous la direction de Nadia Boulanger qui le dirige dans
l’étude des œuvres de Stravinsky. Ce dernier, qu’il rencontre à
plusieurs reprises, aura une grande influence sur son œuvre.

À la même époque, il approfondit également l’écriture
de Fauré, Ravel et Debussy. De retour à Montréal, Jean
Papineau-Couture est professeur au Conservatoire de musique du Québec
puis à la faculté de musique de l’Université de Montréal,
où il est nommé vice-doyen en 1967 et doyen l’année suivante.
Il occupe ce poste jusqu’en 1973, après quoi il retourne à l’enseignement
universitaire jusqu’en 1984. Jean Papineau-Couture enseignera les techniques
d’écriture et sera l’un des pionniers de l’élaboration d’un cours
sur l’acoustique musicale basée sur les principes physiques de la résonance
; ses qualités de pédagogue et de compositeur influenceront un
grand nombre de ses élèves qui sont devenus, comme lui, des acteurs
influents de l’évolution de la musique contemporaine.

Malgré ses nombreuses tâches administratives et professorales,
Jean Papineau-Couture gardera une large place à ses activités
de compositeur car, avouait-il avec humour : « Le jour où je ne
composerai plus, je me décomposerai ! » Compositeur inspiré,
très attaché à la liberté artistique, Jean Papineau-Couture,
que l’on qualifiait souvent de cérébral, savait se laisser guider
par une sensibilité qui affleure sans cesse dans ses œuvres et par
une sensualité et une virtuosité qui doivent leur expression à
la rigueur et à la précision de l’auteur. Sa feuille de route
est impressionnante, plus de 70 œuvres depuis Églogues (1942),
et sa musique évolue du néoclassique au polymodal ou polytonal
avant de se déployer en un style atonal personnalisé par la couleur
des sonorités.

Promoteur et défenseur passionné de la musique contemporaine
canadienne, il sera notamment président-fondateur de la Société
de musique contemporaine du Québec et il donnera généreusement
de son temps aux organismes et aux associations professionnelles. Jean Papineau-Couture,
qui a consacré 50 ans d’activités créatrices à la
musique, a reçu au cours de sa carrière de nombreux honneurs de
la part de son milieu et de la société québécoise
qui reconnaissent en lui l’un de ses plus prestigieux compositeurs.

Information complémentaire

Date de remise du prix :
19 octobre 1981

Membres du jury :
Maryvonne Kendergi (présidente)
Françoise Faucher
Roland Lepage
Éric McLean
Françoise Riopelle

Crédit photo :
Daniel Lessard

Texte :
Janette Biondi