Michel Marc Bouchard, récipiendaire

Naissance le 2 février 1958 à Saint-Cœur-de-Marie, décès le à 

Prix remis le 10 novembre 2021

Entrevue

Lire la vidéo

Biographie

Figure majeure de la dramaturgie québécoise, Michel Marc Bouchard est l’auteur d’une œuvre monumentale s’étendant sur plus de 40 ans de création et de reconnaissance. Ses pièces, qui exposent son attachement indéfectible à ses racines jeannoises, se déploient dans des thèmes à portée universelle, contribuant ainsi à leur rayonnement sur la scène internationale. À ce jour, elles ont donné lieu à pas moins de 450 productions présentées dans quelque 30 pays et à de nombreuses traductions. Sans contredit, l’attribution du prix Athanase-David 2021 à Michel Marc Bouchard confirme l’appartenance de cet auteur remarquable à la lignée des grands dramaturges québécois qui l’ont précédé à titre de lauréats de ce Prix du Québec.

« C’est une grande surprise », répond Michel Marc Bouchard lorsqu’on lui demande ce que représente pour lui l’obtention du prix Athanase-David 2021. « Soudainement, on voit tout en perspective. Ça donne le vertige. On se rend compte qu’effectivement, on a apporté quelque chose à la culture, à la société québécoise. Peu de dramaturges ont obtenu ce prix, je suis donc extrêmement fier de le recevoir. J’ai le sentiment de contribuer ainsi à la reconnaissance des auteurs dramatiques, de les représenter. »

De La contre-nature de Chrysippe Tanguay, écologiste, sa première création en 1983, jusqu’à Embrasse, sa plus récente offrande en 2021, Michel Marc Bouchard a érigé une œuvre riche en histoires, livrées dans une écriture classique aux accents lyriques, mariant dans un habile équilibre le comique et le tragique. Ces histoires, opposant vérité et mensonge, brutalité et fragilité, et racontées par des personnages pour la plupart marginaux ou vulnérables, témoignent non seulement de son humanisme et de sa sensibilité à l’égard de sa société, mais également de sa fine intuition. Que ce soit l’adoption d’un enfant par un couple gai (La contre-nature de Chrysippe Tanguay, écologiste) ou la question d’identité de genre (Christine, la reine-garçon), les thèmes abordés ont souvent donné au brillant dramaturge une longueur d’avance sur son temps.

Au fil des années, Michel Marc Bouchard a enrichi le répertoire dramatique québécois de plus de 25 pièces et collaboré avec les metteurs en scène du Québec les plus importants, de même qu’avec les grands théâtres et festivals. Parmi ses œuvres les plus connues, notons : Les feluettes; Les muses orphelines; L’histoire de l’oie; Le voyage du couronnement; Le chemin des Passes-Dangereuses; Tom à la ferme; Christine, la reine-garçon; La divine illusion; et La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé.

Le prolifique dramaturge a été maintes fois récompensé et jouit d’une éblouissante reconnaissance à l’étranger.

Cette reconnaissance à l’international arrive d’ailleurs tôt dans la carrière de l’auteur. Dès la fin des années 1980, ses pièces commencent à voyager sur les scènes du monde entier et attirent un public sans cesse croissant. À elle seule, Les muses orphelines a été produite plus de 150 fois dans plus de 20 pays depuis sa création en 1988. L’histoire de l’oie (1989), qui aborde avec délicatesse et originalité le drame de la violence faite aux enfants, a également connu un succès retentissant. Récompensée d’une dizaine de prix, l’œuvre de théâtre jeunesse a été jouée sur cinq continents, et ce, pendant une quinzaine d’années.

Par ailleurs, celui qui se distingue aussi comme librettiste et scénariste a participé à l’adaptation des Feluettes pour l’opéra et a coscénarisé plusieurs versions cinématographiques de ses pièces, dont Tom à la ferme qui a fait partie de la sélection officielle du Festival de Venise en 2013.

En 2005, il a été notamment fait Officier de l’Ordre du Canada. En 2012, il a été fait chevalier de l’Ordre national du Québec et membre de l’Académie des lettres du Québec. Son nom figure au dictionnaire Larousse depuis 2016.

Écrivain engagé, Michel Marc Bouchard défend notamment dans ses textes les droits des personnes homosexuelles et la liberté d’affirmation. Endossant également le rôle de passeur, il a donné des classes de maître, entre autres à Barcelone et à Rome, et enseigne périodiquement depuis 2006 l’écriture dramatique à l’École nationale de théâtre du Canada.

La plus grande fierté de Michel Marc Bouchard? « D’avoir été un auteur dramatique en tout temps. J’ai gagné ma vie avec le théâtre, je n’ai écrit que du théâtre, ou presque. J’en suis vraiment fier. Rares sont les auteurs dramatiques qui ne s’accomplissent pas aussi dans d’autres formes littéraires », convient-il. Il envisage toutefois les années à venir un peu différemment : « J’aimerais un jour toucher à la prose, à la poésie, à la nouvelle. Je souhaite surtout pour le moment poursuivre la recherche, continuer d’entretenir la relation privilégiée avec le public, les “lecteurs” de mon théâtre. »

Information complémentaire

Membres du jury :

Caroline Allard
Anne-Josée Cameron
Maxime Catellier
Jean-Jacques Pelletier
Érika Soucy

Crédit photo :
Éric Labonté

Crédit vidéo :

Réalisation, production et postproduction : Luis Dion-Dussault
Images supplémentaires : Productions Cina
Prise de son : Thomas Kieller
Musique originale : Steve Adams
Entrevues : Caroline Godin