Michel Tremblay, récipiendaire

Naissance le 25 juin 1942 à Montréal, décès le à 

Prix remis le 17 octobre 1988

Biographie

Auteur d’une cinquantaine de livres, inscrit aux dictionnaires Larousse et
Robert, récipiendaire de plusieurs doctorats honorifiques et de dizaines
de prix littéraires prestigieux, nationaux et internationaux, Michel
Tremblay est un écrivain fécond et généreux. Dramaturge,
romancier, traducteur, parolier, librettiste, il a créé tout un
monde autour d’une famille du Plateau Mont-Royal, microcosme du Québec
montréalais des années cinquante, famille dont le pivot central
demeure la « Grosse Femme d’à côté »,
sa mère Rhéauna Rathier.

Dramaturge de premier plan, il a vu ses pièces devenir rapidement des
incontournables des dramaturgies québécoise, francophone et internationale.
Traduites en près de 30 langues, ses pièces, notamment Les
Belles-Sœurs
(1968), À toi pour toujours, ta Marie-Lou
(1971) et Albertine en cinq temps (1984), ont été acclamées
sur les cinq continents et montées aussi bien à New York qu’à
Tokyo, Paris et Londres, Caracas et Copenhague, Rome et Santiago… Comme
romancier, Michel Tremblay a imposé rapidement la force de son écriture
réaliste et fantastique à travers les Chroniques du Plateau Mont-Royal,
qui comptent maintenant six tomes. Comme mémorialiste, il a raconté
son enfance à travers les prismes du cinéma (Les Vues animées,
1990), du théâtre (Douze coups de théâtre,
1992) et des livres (Un ange cornu avec des ailes de tôle, 1994).

L’univers de Michel Tremblay plonge ses racines dans le Montréal profond,
prolétaire, où s’agitent une centaine de personnages attachants,
plus grands que nature, dont certains deviendront des archétypes du Québec
littéraire moderne : la Grosse Femme, la Duchesse de Langeais, Marcel,
Pierrette, Albertine… Cette galerie de personnages tragi-comiques a des
secrets de famille à dire aux gens de partout, qu’il faut écouter
à cœur ouvert car leur quête profonde, qui ne ressemble à
aucune autre ailleurs dans le monde, ressemble en fait et par ce fait même
à toutes les autres.

Entreprise toute balzacienne que celle de décrire le microcosme de ces
gens du Plateau Mont-Royal, car elle engendre et fait vivre sous nos yeux une
véritable comédie humaine. Entreprise d’un magicien de l’art dramatique,
qui inscrit sa démarche d’écriture dans les traditions de la dramaturgie
grecque et de l’art lyrique, conjuguant les structures et les subtilités
de l’une et l’autre, sans quitter jamais les couleurs du quartier dont il parle,
celui de son enfance, rue Fabre, celui de ses rêves, celui des illusions
perdues et de celles qui permettent encore d’espérer que les lignes de
vie peuvent se croiser au bon moment pour créer une mesure de paix et
de liberté.

Information complémentaire

Date de remise du prix :
17 octobre 1988

Membres du jury :
Yolande Villemaire (présidente)
Paul-André Bourque
Jacques Brault
Pierre Lavoie

Crédit photo :
Marc Lajoie

Texte :
Pierre Filion